lundi 10 juillet 2006 jour précédent jour suivant retour au menu
Un lundi vu d'avance
Départ de mon frère Jany pour aller voir un ami en Bretagne,
Lecture des blogs et journaux pour confirmer les réactions au coup de boule du héros de tous les temps : c'est bien ce que j'avais dit hier, tout y passe avec un summum : " Merci Zizou de cette leçon d'humilité " !
Parce que le mec, bien sûr, il avait tout pensé avant, pour faire la sortie du siècle, et nous donner une leçon, au cas où on n'aurait pas, après 3000 ans de littérature, compris ce qu'était la tragédie grecque, et donc, le mec (lire ça à la Coluche), y se serait dit qui faut montrer que l'homme n'est pas un zhéros, et qu'il peut péter les plombs...vous voyez, l'est pas con le mec, hein ?
Y'a la version psy aussi qu'est pas mal, la raciste aussi (ah les arabes i faut pas insulter leur mère...)(ça ne les empêche pas de les tuer quand même avec leurs gamins dans leurs éternels combats et attentats...) Bref, je laisse tomber.
Aux dernières nouvelles le mec y va nous faire une réponse officielle dans 3 jours pour expliquer son geste !
Vous allez voir qu'on va retomber dans une version officielle qui fera consensus.
- Ouais, facile de causer espèce d'intello...tu dirais quoi toi ?
- Moi je dirais :

" Voilà je ne sais pas ce qui m'a pris, mais je le regrette et j'ai honte. Ce que j'ai fait là est impardonnable de la part d'un mec qui gagne 14 millions d'euros par an. Je voudrais surtout dire aux jeunes, qu'il ne faut pas faire ça, et que j'ai honte. Ils ne doivent pas m'excuser, comme certains l'ont déjà fait ou l'ont écrit. Ceux-là n'ont rien compris et je voudrais qu'ils réfléchissent pourquoi ils me pardonnent l'injustifiable. Je réalise combien je suis décevant et combien il me reste encore à travailler sur moi-même pour être autre chose qu'un frappeur de ballon vide. Je démissionne de tous mes postes honorifiques, étant incapable de donner l'exemple de ce qu'il faut faire, moi-même. Je renouvelle mes excuses et vous remercie de m'avoir écouté."

Et si je rêvais, on s'apercevrait rapidement que ce joueur de foot, s'est retiré de la vie publique, et qu'il vit " quelque part " dans un petit patelin on ne sait où.
On apprendrait par la suite qu'une dizaine d'associations pour l'enfance en difficulté se sont partagées quelques millions d'euros reçus anonymement pour leurs recherches.