dimanche 9 juillet 2006 jour précédent jour suivant retour au menu
Un dimanche de finale
Courses dans le village de Thiron-Gardais avec mon frère Jany.
À ma grande surprise, et contrairement à ce que j'ai dit mercredi, le foot a atteint au moins un thironnais : le patron de l'Auberge de l'Abbaye situé en face de l'unique café.
Visiblement il a passé tout son samedi à décorer son restaurant. Il n'y est pas allé de main morte.
Café sur le zinc, courses, repas à la maison, travail personnel, et la traditionnelle ballade autour du lac pour tout invité de la Chambrie.
Et puis, première pour mon frère Jany, il regarde un match de foot complet à la télévision.
Mais lui et moi ne nous posons pas la question du pourquoi du geste inacceptable et honteux du père Noël. D'abord parce que ce n'est pas une première (5 matches d'exclusion match Juventus Hambourg, pour le même geste), et nous avons toujours pensé que ce type, même doué pour taper dans un ballon, n'avait pas grand chose dans la tête, qu'il était voire un peu simplet, (même dans la pub, on ne lui laisse pas dire plus de deux mots)...
Par contre quel effet ravageur cela va être chez les gamins, quand on voit un Bernard Tapie, à l'émission suivante en direct dire carrément que ça se comprend, et que c'est un homme,(il a des couilles quoi !) et qu'il ne se laisse pas insulter...et que ce (mauvais) joueur sera sacré le lendemain le meilleur joueur de la Coupe du monde, félicité et reçu par le Président de la République.
Non pas merci et Non Zizou je ne t'aime pas.
Je me couche en imaginant toutes les conneries qu'on va entendre les jours suivants pour minimiser et faire oublier ce coup de tête lamentable et impardonnable.
Une preuve de plus que tous ces héros, qu'ils soient médiatiques, politiques ou de je ne sais quel pouvoir et surpayés, ne sont bien que des hors la loi.
Ah...Quel monde sauvage !