mercredi 12 juillet 2006 jour précédent jour suivant retour au menu
Retour de Bretagne de mon frère Jany.
C'est une bonne nouvelle pour moi : Il fait la cuisine et je mange sain (poisson, légumes...) et à des heures convenables.
Il fait beau et nous faisons le soir une marche jusqu'à l'étang. Envie d'herboriser tellement il y a de plantes sur le bord du chemin.
Je comprends pourquoi le cultivateur du coin laisse ses petits pois durcir : Sylvie L. que j'appelle affectivement " la grand-mère ", et qui habite la propriété précédant de 200 m la Chambrie, m'explique que ces petits pois sont faits pour fabriquer des farines pour les animaux... qui ne doivent être depuis l'histoire de la vache folle, que d'origine végétale...
Passé la journée à travailler sur la page d'hier sur Bergounioux , la mise à jour du site de Patrice Cujo, et Edouard F. (que je suis allé voir chez lui et qui est passé par la suite à la Chambrie pour faire quelques mises au point...)
Mais je n'ai pas fini encore.
Prends le temps aussi de regarder sur Internet quelques courts métrages aborigènes, dont celui de mon ami Philip Maclaren (visible directement : Mabo), qui continue de se battre comme il peut et avec les moyens dont il dispose. Film efficace(7mn24) sur la puissance du mot écrit , sur la Résistance au pouvoir établi, sur la force de l'individu face à l'oppresseur...Même si la pluie efface le mot, il revient inlassablement... (Eddie Mabbo est un aborigène qui avait gagné au tribunal en 1992 sa revendication à la propriété de sa terre, ce qui s'en suivit immédiatement par la modification des textes juridiques qui rendent désormais tout nouvelle revendication très chère, longue et quasi impossible...)
Suis content, qu'à la Fnac de Chartres hier, ai pu vérifier que son livre est toujours sur les étagères...en bonne compagnie, à côté des livres de Mankell.
Quand je pense qu'il y a déjà une semaine que je suis en vacances, je sens que ce temps-là va passer très vite et ne vais pas pouvoir faire le quart de ce que j'ai imaginé faire...