vendredi 19 mai 2006 jour précédent jour suivant retour au menu
Le lait gicle aussi dans la mythologie. (série, no 5/7)
Chez les dieux romains comme chez les dieux grecs (Junon= Héra, Hercule = Héraclès, Jupiter=Zeus...) !
L'origine de la Voie lactée, peinte par le Tintoret, visible à la National gallery de Londres est un premier exemple intéressant.
Une figure flottante (Zeus/Athéna ?) enrobée d'une ceinture de vêtement, tient le bébé Héraclès (Hercule) qui tire (tète avec vigueur) sur le mamelon gauche d'Héra, toute nue.
Il en sort une giclée d'étoiles symbolisant la naissance de la voie lactée, issue du lait de la poitrine d'Héra.
On remarque au passage, le geste pseudo-zygodactyle fait de sa main gauche.
À gauche du tableau, du sein droit d'Héra gicle encore du lait, qui semble intéresser deux enfants qui traînent dans le coin. Assistent à la scène paon (attribut d'Héra) et aigle (attribut de Zeus, le père d'Héraclès).
Tout le monde semble flotter dans les airs un peu dans tous les sens, heureusement qu'Héra s'appuie fortement sur son bras droit, sinon on a l'impression que tout ce beau monde se casserait la figure !
Le même sujet, visible à Bruxelles, peint par Rubens (1577-1640) vers 1636, est quelque peu différent.
Junon, semi-nue, tient cette fois solidement Hercule sur ses genoux et l'allaite du sein gauche en pressant si fort (on remarque d'ailleurs le geste pseudo-zygodactyle bien ébauché) de sa main droite, que le petit ne reçoit qu'un petit filet de lait, alors que la plus grande partie, d'un jet bien plus puissant va former la Voie lactée .
On retrouve le paon et le chariot de Jupiter tiré par son aigle.
Un autre tableau de Rubens, peint cette fois dans sa jeunesse est aussi intéressant. Il s'agit de l'Allégorie des tentations de la jeunesse, qui est au musée de Stockholm.
Le point génial étant la déviation du jet que tente de faire Minerve avec sa main... à demi-réussie seulement, tout en tentant d'écarter Cupidon, qui lui, voit le jet lui passer juste sous le nez. Mais quel sein tentateur !
ce sein qui va nous ramener d'ailleurs à Cindy Scherman, qui était notre point de départ...et qui avait tant émoustillé notre ami de Grapheus Tis.