Dimanche 19 novembre 2006 jour précédent jour suivant retour au menu
de Saint-Malo à Thiron-Gardais,
ou du rêve à l'espérance...

Temps idéal pour faire une promenade à pied avant de partir tôt. Frais, bleu, lumineux. Mer, bateaux, port, histoires de corsaires, la course du rhum, Merde à Vauban (Léo Ferré), la tour Solidor... je pense bien sûr à ces navires qui autrefois partaient de là aller chercher le nickel de Nouvelle-Calédonie, le nitrate du Chili...
Siméon de Garangeau et ses plans dessinés magnifiques, qui annoncent presque les pop-up books qu'adorent tant mes filles...
....
....
Je monte dans la voiture, un dernier coup d'oeil sur la cité intra-muros.
Direction Thiron-Gardais via le Mont Saint-Michel, j'ai le temps, le coeur plein d'espérance.
Je m'arrête à la sortie de Saint-Malo (Saint-Jouan des Guerets) où à chaque fois je me dis qu'il faudrait que je m'arrête pour photographier une maison qui semble abandonnée et qui est pour moi une maison de rêve, et qui me fait, allez savoir pourquoi, fantasmer comme pas deux. Un endroit où j'imagine pouvoir finir ma vie, écouter passer le temps.
Et bien c'est aujourd'hui que je vais la photographier.
Vu la grandeur et la cheminée, il s'agit visiblement d'une ancienne usine, mais une usine de quoi ? C'est pas paradisiaque ?
Je rêve. J'imagine des ateliers, des appartements, une salle de cinéma, une bibliothèque, une salle d'exposition, un studio d'enregistrement, une maison d' édition, une imprimerie, une salle de spectacle, une salle informatique dernier cri. Juste de quoi recevoir les amis, des artistes, faire des résidences, des fêtes, et le reste du temps rester tranquille et seul là-dedans, face à la mer et aux mouettes.
- Tu rêves...Tu sais bien que ce n'est pas possible...Tu rêves gagner à Euromillions, c'est ça ? Pauvre de toi. Et puis c'est ça que tu appelles une retraite cachée et tranquille ?
- Et puis, approche toi de ton rêve...
- Met en noir et blanc, arrête la couleur, c'est chiant la couleur...Ça maquille comme le rouge à lèvres des femmes...
- Ben non, elle est superbe cette maison !
- Approche toi encore...
- Tu trouves pas que ton rêve...ça fait un peu prison ? Manquent plus que les types aux fenêtres ! Des artistes, c'est ça ?

Je reprends la voiture, file vers le Mont Saint-Michel sans moufter.
C'est con le Mont Saint-Michel aujourd'hui. C'est aussi une prison...Un triangle posé sur un parking.
Je ne rentre même pas. La dernière fois, j'avais 13 ans, avec Jacky et F. Je ne souviens que deux deux choses : ça grimpe et y'a plein de restaurants chers.
Le flic à l'entrée me dissuade, je fais demi-tour et fonce doucement sur Thiron-Gardais.
La campagne est superbe, conjonction magique et de la saison.
je retrouve mon étang de Sainte-Anne avec plaisir.
Et le mail de mon amie Anne B. de Nouvelle-Calédonie qui me cite Bernanos :
« L'espérance est un risque à courir, c'est même le risque des risques. L'espérance n'est pas une complaisance envers soi-même, elle est la plus grande et la plus difficile victoire qu'un homme puisse remporter sur son âme ».