dimanche 23 juillet 2006 jour précédent jour suivant retour au menu
Quoique, à la limite....
1 - Ancienne École Normale d'Instituteurs de Chartres, 1 rue du 14 juillet.
J'y suis resté pensionnaire 4 ans, de septembre 1963 à Juillet 1967.
Photo prise la semaine dernière.
une constatation extrêmement élémentaire s'impose
2 - Lapin mort posé sur la table de la cuisine.
Sur les murs on voit une photo de Sandrine H. et une lithographie de Vincent Bioulès numérotée 4/50.
Le lapin a été tué par le chien de Christiane L., une de mes voisines de la Chambrie.
Trop jeune pour être mangé.
Photo prise la semaine dernière.
rien n'est inutile comme le réel
3 - Repas le soir à la fraîche, chez Sylvie, la plus proche habitante de la Chambrie.
Celle que j'appelle souvent affectueusement " la grand-mère ".
Langue de boeuf, lapin en croûte, petit blanc sec...Le tout fait à l'ancienne.
Photo prise la semaine dernière.
une seconde constatation
n'est réel que ce que nous voulons comprendre comme tel
4 - Sandrine et Jean-Claude son père, refont la clôture en châtaignier.
Photo prise avant-hier dans la descente du chemin qui mène à la cour commune de la Chambrie.
Du grand-père au petits-enfants, on a chacun son tracteur...
une troisième constatation
le réel est à portée de tout le monde
sa valeur doit être divisée par le nombre d'individus qui en jouissent
5 - Le paysan du coin moissonne le champ de blé qui m'entoure.
Photo prise hier dans la matinée.
enfin notre angoisse vient de ce que nous ignorons si le monde sensible
l'amphithéâtre de la réalité est précisément ce que nous percevons de lui
quelles modifications totales n'a-t-il pu subir en passant par le conduit de nos sens et qui saura jamais, ce que ceux-ci ajoutent aimablement au passage ?
6 - Grande colère de ma mère.
Elle est excédée que je veuille " savoir " mon passé.
Douleur de voir quelqu'un qui a souffert toute sa vie de non-dire...
Refuse de me dire plus et dit qu'elle ne souvient plus de rien et qu'elle ne me dira plus rien.
Je proteste énergiquement. Heureusement mon grand frère calme le jeu...et m'apprend aussi beaucoup de choses avec ses souvenirs personnels...
Photo prise hier après-midi après leur départ " avancé ".
nous admettons comme vrai un ensemble de structures dont nous ignorons magnifiquement comment elles se présentent dans leur réalité à elles et le doute nous poursuit à travers toutes les certitudes
7 - Sandrine H. nous montre où elle est dans son arbre généalogique.
J'apprends que cela fait six ans qu'elle y travaille.
Pour l'instant elle remonte jusqu'à vers 1850...
Photo prise hier soir.
c'est à qui, de nous ou du réel, trompera mieux l'autre
lutte d'autant plus lamentable et ridicule qu'elle ne trouvera jamais de solution
et qu'entre l'homme et le réel, un compromis s'interposera toujours
8 - On a mis les boeufs au bord de l'étang de sainte-Anne.
Pour qu'ils puisent boire, mais aussi pour qu'ils aient moins de mouches...
Photo prise ce matin en quittant La Chambrie.
dès lors, pourquoi chercher la vérité où elle n'est pas, à l'extérieur
quand les ressources intérieures ne sont même pas explorées
le seul monde véritable c'est celui que nous créons en nous
9 - Partout ne sont que ballots...

Photo prise ce matin entre Thiron-Gardais et Argentières.
le seul monde sincère c'est celui que nous créons contre les autres
sans leur secours sans le secours du réel et des compromis qui nous y rattachent
ou grâce auxquels nous avions pris la triste habitude de l'exprimer
10 - Photos dans l'église Notre-Dame à Vichères, datée par un vitrail de 1541.
- stalles en bois sculpté du XVIIIème siècle,
- retable baroque du XVII ème siècle, en bois à chapiteaux corinthiens, composé de colonnes et pilastres cannelés, peints faux marbre. Fronton rompu à ressauts latéraux.
- idem pour l'autel de la vierge.
Photos prises ce midi.
c'est-à-dire
système métrique, syntaxe, déduction, induction.....
lois dites naturelles et le reste.....
en avant pour l'irréalisme
artifice par rapport au réel.....
vérité par rapport au moi, à l'extrême moi.....
Un si beau village...
irréalisme c'est-à-dire création libre mais anti-réelle
anti-sociale.....
anti-universelle.....
écrire n'importe quoi qui vous soit advenu intérieurement et qui n'ait pas été provoqué par une cause extérieure et qui ne puisse pas se transporter ni s'utiliser dans le monde extérieur.
Georges Henein dans Un effort, no 51 (1935).