Dimanche 24 décembre 2006 jour précédent jour suivant retour au menu
En attendant minuit (mais je crois que les enfants me feront craquer avant), au lieu d'ouvrir les cadeaux, j'ouvre mes mails.
Ou : fromage grillon et chocolat...

Clarapeix me signale qu'elle regrette ne pas trouver au Sud de la Loire ce délicieux fromage. Un cadeau de Noël, tout trouvé bien sûr, qui voyagera bien j'espère par ces temps frileux...

Quant à Philippe Didion, l'homme des célèbres Notules Dominicales de Culture Domestique, et de Villégiature Exotique, il me rappelle (je me souviens, bien sûr...) une ancienne page (Notules dominicales n°122 - 24 août 2003) digne de figurer dans son anthologie :
"JEUDI.
Ceci est une boîte de camembert. Je ne suis pas tyrosémiophile mais j'aime beaucoup cette image. J'ai reçu un véritable choc esthétique quand je l'ai vue à l'étal de mon crémier. J'y ai vu une sorte de version naïve et rustique du Changeur et sa femme de Quentin Metsys. J'aime tellement cette image que j'ai imposé à mon foyer la consommation exclusive du camembert Bons Mayennais. C'est qu'en plus d'être ornée d'une image magnifique, la boîte de Bons Mayennais contient un point. En cumulant ces points, on peut obtenir des cadeaux. J'ai déjà dans ma garde-robe un tee-shirt Bons Mayennais avec la reproduction de ce couple sur le coeur. Aujourd'hui, j'envoie 150 bons ...
"
Je vous laisse découvrir la suite irrésistible, voire inquiétante pour notre ami...
lisez-la !

Je propose à tous les lecteurs qui apprécient ce fromage, de m'envoyer les points (JCB, La Chambrie, 28480 Thiron-Gardais) afin de pouvoir lui permettre d'obtenir un jour "le fin du fin" , le cadeau normalement inaccessible ...
Quant au Prêteur et sa femme par Quentin Metsys, (1514, musée du Louvre, Paris), pour ceux qui aiment ce tableau ils peuvent lire l'excellente page qui y est consacrée de La boite aux images pour en voir les détails et surtout les autres tableaux qui l'ont inspiré (Van Eyck, Petrus Christus) ou qui en ont inspiré d'autres (copies de Marinus van Reymerswaele...).

Les amateurs de Georges Perec, pourront ensuite consulter le Cahier des charges de Georges Perec pour la rédaction de La Vie, mode d'emploi, où ils découvriront les dix allusions à ce tableau que s'était imposé Perec dans son livre.
Quant au mail suivant, de mon ami André Berruer, expert international caché au fond du canton de Limogne-en-Quercy, dans un village de 150 habitants, il me donne un conte comme André sait en trouver ou en inventer, et qui hasard ou non, semble suivre un des propos du tableau :
" Un ethnologue new-yorkais reçoit un jour à Manhattan un de ses amis sioux. Et comme à grand-peine ils cheminent dans la cohue des gens, des voitures hurlantes, des gyrophares policiers, bref dans l'ordinaire boucan d'une avenue crépusculaire, à l'heure de pointe, le Sioux s'arrête soudain au coin d'une rue, tend l'oreille et dit :
- Tiens, j'entends un grillon.
Son ami s'étonne. - Un grillon ? Laisse tomber, mon vieux, tu rêves. Entendre un grillon, à New York dans ce vacarme ?
- Attends dit l'autre.
Il va à l'angle d'un mur. Dans une fente de béton poussent des touffes d'herbe grise. Il se penche, puis s'en revient. Au creux de sa main, un grillon.
- Alors ça, bafouille l'ami abasourdi, c'est incroyable ! Une ouïe fine à ce point-là, c'est un truc de sorcier ou quoi ?
- Pas du tout, répond le Sioux. Chacun entend ce qui l'habite et ce qui importe dans sa vie. Facile à démontrer. Regarde .
Il sort quelques sous de sa poche et les jette sur le trottoir. Tintements brefs, légers, fugaces. Dans la bousculade autour d'eux, tandis que les voitures, au feu du carrefour, klaxonnent, démarrent, rugissent, dix, quinze têtes se retournent et cherchent de l'oeil, un instant , ces pièces de monnaie qui viennent de tomber.
- Voilà, c'est tout, dit le Sioux. "

De là à passer au chocolat de Dantzig, il n'y a bien sûr qu'un geste à faire, que je franchirai aujourd'hui allègrement...
(On se souvient qu'à l'issue de la capitulation de cette ville, Napoléon, pour remercier le Maréchal François Joseph Lefebvre, lui avait offert (après lui avoir demandé s'il aimait le chocolat), une boîte de chocolat qui en fait contenait une liasse de trois cents billets de mille francs.)
Sauge et Orange, chocolat au lait, sauge et zestes d'oranges frais. Earl Grey, chocolat au lait thé earlgrey de la maison Dammann. Cannelle (thé Noël), chocolat au lait, thé Noël à la cannelle de la maison Mariage Frères. Jasmin, chocolat au lait, thé Jasmin Chung Hao de la Maison Dammann. Pistache, chocolat au lait, pistaches de Sicile. Menthe Fraïche, chocolat blanc, bouquet de menthe fraïche. Lavande, chocolat au lait, fleurs de lavande de provence. Guyane, chocolat au lait, muscade, cannelle, vanille de Madagascar, zestes de citron frais. Réglisse, chocolat blanc, bâton de réglissier. Absinthe, chocolat noir, feuilles d'absinthe fraîche du Perche. Caramel, chocolat au lait, caramel au beurre salé breton. Liban, chocolat noir, cardamome verte des Indes, café arabica. Vanille, chocolat au lait, vanille de Madagascar séchée au soleil. Praliné aux noisettes, chocolat noir, praliné aux amandes à l'ancienne. Praliné aux amandes, chocolat au lait, praliné aux amandes à l'ancienne. Praliné aux noix, chocolat au lait, praliné aux noix à l'ancienne. Yucatan, chocolat noir, miel amer d'arbousier, piment d'Espelette. Thym, chocolat noir, thym frais. Irlande, chocolat noir, café arabica, crème de Whisky. Giroble & citron, chocolat noir, clous de girofle de Malaisie, zestes de citron frais. Poivre, chocolat noir, mélange de poivres de Chine. Framboise, chocolat noir, pulpe de framboise fraîche. Fleur de sureau, chocolat au lait, infusion de de fleurs de sureau. Romarin, chocolat noir, romarin frais. Basilic & citron, chocolat blanc, bailic frais, zestes de citron frais. Viet-nam, chocolat noir, gingembre et c²itronnelle frais. Cuba, chocolat noir Cuba, éclats de fèves de Cacao.